Contact us on 0491 35 13 29 or info@fenavian.be

La Fédération des producteurs de viande belge ne lâche pas le morceau

La Fédération des producteurs de viande belge ne lâche pas le morceau
30th January 2019 Melissa Augello

Les nouvelles directives concernant les déjeuners-sandwichs sains sont mal interprétées

Bruxelles, 29 janvier 2019 – FENAVIAN réagit à l’attention des médias autour des nouvelles directives relatives aux sandwichs sains. Ces nouvelles directives lancées aujourd’hui par le ministre flamand de l’Education, Hilde Crevits, et le ministre flamand du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille, Jo Vandeurzen, ont été mal diffusées par les médias. En effet, les différents rapports indiquent que toutes les viandes et produits carnés doivent être exclus du déjeuner-sandwich sain. Cependant, ces produits alimentaires ont bien été inclus dans les nouvelles directives. Ces nouvelles lignes directrices concernant l’organisation et la promotion d’un déjeuner-sandwich sain dans les écoles flamandes ont été créées pour le compte du gouvernement flamand et ont été élaborées en consultation avec des partenaires éducatifs, des représentants des parents et des étudiants, l’Union des traiteurs belges, NICE, FEVIA Flanders ainsi que des diététiciens. Fenavian a également joué un rôle actif lors de cette consultation.

« Il est extrêmement regrettable que des directives finales soient si mal diffusées par les médias », a déclaré Anneleen Vandewynckel, directrice générale de Fenavian (Fédération des producteurs de viandes belges). « Ces directives ont été élaborées et finalisées en consultation avec toutes les parties concernées. Il est tout à fait inapproprié de diffuser une analyse erronée de ces lignes directrices. Mettre toutes les viandes transformées dans le même panier est tout simplement inacceptable et ne peut être scientifiquement justifié ».

La diabolisation injustifiée du sandwich au jambon ou du Martino

Au travers des différents rapports, le classique sandwich jambon-fromage, le Martino ou encore le sandwich au salami sont diabolisés et injustement dénigrés par la presse. Les nouvelles directives visent clairement à varier le régime alimentaire, et elles accordent une place claire à la viande et aux produits carnés.

« Un sandwich au jambon est et reste un choix sain, comportant peu de calories et de nombreux nutriments de haute qualité tels que le fer, la vitamine B12, etc. Mais d’autres viandes sont et restent également un choix de qualité. En sachant que la majorité des jeunes filles scolarisées souffrent d’une carence en fer, choisir des produits carnés pour le déjeuner est tout simplement un bon choix. Associer ces produits à des légumes l’est également. Il est extrêmement important d’apporter des recommandations bien fondées aux consommateurs ainsi qu’aux parents d’enfants en âge d’être scolarisés. Nous regrettons l’attitude négative que l’on retrouve souvent à l’égard de la viande malgré toutes les qualités nutritionnelles qu’elle possède », ajoute M. Vandewynckel.

De plus, un sandwich avec une gamme variée de produits carnés répond parfaitement à la recommandation du Conseil Supérieur de la Santé concernant l’apport équilibré en macronutriments tels que les protéines, les graisses (saturées) et les glucides. Les enfants ont également des besoins nutritionnels spécifiques.

Pour plus d’informations :

Anneleen Vandewynckel, Directrice Fenavian
0474 36 97 58
av@fenavian.be

FENAVIAN est la fédération des producteurs de viande. Chaque jour quelques 6000 collaborateurs répartis dans 180 entreprises belges parviennent à produire des produits carnés de haute qualité basés sur une tradition séculaire, au moyen des techniques les plus innovantes et tout cela de manière durable.

0 Avis

Laisser une réponse