Contact us on 0491 35 13 29 or info@fenavian.be

Fenavian réagit à des informations erronées sur la viande dans la presse.

Fenavian réagit à des informations erronées sur la viande dans la presse.
27th September 2018 fenavian

Lors d’une émission de ‘L’Inspecteur’ au sujet d’une dégustation de saucisses sèches quelques erreurs ont été constatées : le fabriquant rajoute du sucre pour plaire, les saucisses contiennent des puces et elles sont ‘ultra-processed’.
Cette information est erronée et Anneleen de Fenavian réagit.
Notre information fut corrigée sur le site web et une interview fut donnée le lendemain sur Radio 2.

https://radio2.be/de-inspecteur/smaaktest-droge-worstjes

From: Anneleen Vandewynckel
Sent: Monday 10 September 2018 15:03
To: deinspecteur@radio2.be
Cc: Katrien Sohier <katrien@fenavian.be>
Subject: Droge worsten & suiker ? Klopt niet…

Monsieur l’Inspecteur,
J’ai lu votre test concernant la saucisse sèche avec beaucoup d’intérêt. Cela me fait plaisir que vous mettiez un beau produit, typique pour notre région et avec une longue histoire, dans l’actualité.
Toutefois j’aimerais remettre les choses au point en ce qui concerne le sucre. Pour en arriver à une saucisse sèche, la viande doit fermenter. Ceci est un procès précaire ou le temps en les ingrédients bien choisis peuvent faire leur travail et ceci dans des circonstances bien précises p. ex. le degré d’humidité de l’air.
La fermentation est un procès de conservation naturelle, aussi utilisée pour le lait (fromage et yoghurt), les légumes (choucroutte et cornichons).
Dans le procès de fermentation le sucre est incontournable et parce que la viande ne contient pas de sucre, il faut en rajouter un tout petit peu, et ces sucres disparaissent après le procès de fermentation. C’est une méthode ancienne également utilisée par les charcutiers.
La législation sur l’étiquettage stipule qu’un ingrédient, tel que les sucres ic. – dextrose et glucose – utilisés dans ce procès, doivent être déclarés même s’ils disparaissent dans le processus de fabrication. Ils doivent être repris dans la liste des produits utilisés, ce qui semble illogique, mais c’est la loi.
Lire votre article me donne l’impression que le sucre est rajouté pour le goût ce qui n’est nullement le cas.
Le colorant rouge n’est rien d’autre que le produit naturel E 120, également utilisé dans beaucoup d’autres produits tels que la confiture, des céréales, des légumes, du poisson et le fromage.
Vous parlez également d’un traitement intense ce qui est incorrect. Ce produit n’est pas excessivement travaillé et le lien avec le soi-disant groupe reste dans le triangle nutritionnelle n’a aucun sense.
L’un n’a rien à voir avec l’autre et les deux sont – à tort – régulièrement confondu.
Si la totalité des produits viande se trouve dans le groupe reste c’est déjà une généralisation discutable par les auteurs du triangle nutritionnelle et y conclure qu’ils sont super travaillés ne tient pas la route. Les salamis végétariens sont ultra-processed, mais ils peuvent être délicieux.
Par exemple. : https://fic.colruytgroup.com/productinfo/nl/biop/2566229 è Ingrediënten: Water, koolzaadolie*, TARWEzetmeel*, EIwitpoeder*, stabilisatoren (E407, E410, E415), 2,4 % smaakmix* (specerijen*, maltodextrine*, dextrose*, natuurlijk aroma), erwteneiwitten*, natuurlijke aroma’s, zeezout, maltodextrine*, suiker*, uienpoeder*, preipoeder*, zonnebloemolie*, specerijen*, rodebietenconcentraat*, tomatenconcentraat*, gistextract, paprika-extract*, rozemarijnextract*, voedingszuur (E333). * = van biologische teelt.
J’aimerais bien que vous preniez cette note en considération et que vous la rendiez public.
Je me tiens à votre disposition pour toute information dans ce domaine.

Bon appétit

Sentiments distingués

Anneleen

0 Avis

Laisser une réponse